• Présentation du quinzième personnage, de Tarek.

    Qui est Tarek ?: un homme d'anti-matière, crée par Sikta (Evil Shadows)

    Description de Tarek par Arees et son double Aurtan.

    - Tarek mesure 1 mètre 54,ses yeux sont bleu clair,des cheveux blonds,et une peau beige plus clair

    "sa musculature semble se différencié,de tout les humains d'anti-matière,bien moins bâtis en muscle,que Arkkan,et Köers

    bien plus barraqué (plus musclé)

    cela indique que Tarek lors du combat,utilisera d'avantage l'intelligence et la ruse,que la force.

    contrairement aux autres,Tarek est couvert de cicatrices,dû à d'anciennes blessures,

    qui sont aussi la confirmation d'une maltraitance avéré.

    Fonction: inconnu

    Tarek est un nouveau humain d'anti-matière, Arees à remarqué,une ressemblance avec Arais,et une certaine

    Terina,une ancienne leader des Corrompus,qui avant de mourir,aurait donné son sang.

    Origine de Tarek: inconnu,

    Arees est persuadé que Tarek fut crée pour "tuer Aurtan",et "prendre sa place"

    Aurtan pense,que Sikta est elle-même séduite un homme et à engendré "un fils nommé Tarek".

    Signification du nom:Tarek, celui-ci signifie Fellower is all" en français,"suivant".

    Rek fait référence "à une sorte de missile utilisé par l'Armée d'Avalan, Ta-rek,signifirait Missile suiveur/suivant.

    Cela laisse à confirme une chose, "Tarek était prévu être le nouveau Aurtan".

    La Personnalité de Tarek

    Traits positives: contrairement au autres,Tarek est d'avantage un craintif de nature,il craint tout le monde,va

    préféré fuir où supplier que d'affronter qui que ce soit, en apprenant en le connaître,Arees apprends,que Tarek

    souffre d'un trouble de maturité,le rendant immature, en examinant son cerveau grâce à l'IRM,Arees à découvert

    que Tarek souffrait d'un problème qui touché son cerveau. la taille est de 5% plus petite,que celui de Aurtan

    plus gros à 7%.

    Arees décide tester Tarek,à quelques tests d'excercice, l'homme d'anti-matière à réussi le premier test,en 12 minutes,le seconde

    sera réussi en 8 minutes, le dernier,avec quelques obstacles,Arees à mis à l'épreuve Tarek,qui dû réfléchir et se mets

    à répondre au test,il ne fait "aucune faute".

    Vernen fera tester l'objet mis en place,pour vérifier l'état du corps, Tarek passe la radiographie sans crainte.

    en examinant les photos sur ordinateur, Tarek à des blessures de type "ancienne" et "quelques récentes,modéré".

     

    Arees examine les radiographies ,Tarek est bien "moins battu", que Aurtan le fus lui-même.

    comment peut-on expliqué ce changement,es-ce Sikta,où bien quelqu'un d'autre ?

    Arais à confirmé avoir eu à crée des humains d'anti-matière,au service des Corrompus.

    Tarek n'a pas encore révélé tout sa personnalité,appart qu'il soit craintive,et immature

    cela sera découvert,plus tard.

     

    Il n'est pas impossible,que Tarek fut crée "de la même manière" que Aurtan,un mystère de plus à résoudre


    votre commentaire
  • Vernen discute avec Lartz, Arees réfléchis,et fait un étrange rapprochement,entre son double,et Sikta.

    cela se passe dans le Temple,dans un espace crée par Arees

    - qui vous a donné l'idée de mettre là-dedans ?

    - calme-toi

    - je déteste être enfermé ! si vous faites rien,je m'en vais !

     - Aurtan ! permets nous de comprendre,pourquoi,tu prends chers,quand on s'en prends à Sikta

    - je ne sais pas,Sikta à toujours aimé me faire souffrir,et prends plaisir à chaque fois

    - il me semble,qu'elle se sert de toi,pour revenir ?

    -à vrai dire,je l'ignore.

     

    en me retournant,je vis un autre humain d'anti-matière,ce fut Tarek,qui manifeste une appréhension visible

    - me dit-pas,que tu as peur de moi !

    - non,je n'ai pas peur de toi,mais d'elle.

    - qui ça elle ?

    - Sikta

    - que sait-tu d'elle ?

    - tu as dis,qu'elle était ta mère. je sais ce qu'elle t'a fais

    - je n'ai pas besoin ta pitié,ce que je veux,c'est de sortir d'ici !

    -Aurtan ! maîtrise toi !

    - je préférais être en dehors de ce truc là !

    - laissons-nous t'expliquer.

    ce fut à Arees de venir

    - si je t'ai mis là dedans,Aurtan,j'ai besoin de ton accord,ce qui t'arrive,cela se nomme un lien

    - un lien ?

    - un lien malveillant,je suis déjà passé par là,il y a long temps,j'ai dû cassé le lien,pour m'en libérer

    - et si ça me détruisais ?

    - tu as le droit d'avoir peur,et si on contraire,ça te sauve.

    - hé bien,je vais essayé dans ce cas là

    - pas essayé,le faire confirme Vernen,car Sikta nous mets tous en danger

    - ça ne peut pas continué comme ça,qu'elle se sert de toi,comme un taxi.

    Tarek affirme

    - j'ai peur.. vraiment trop peur !

     

    Arees m'invite à contrôler ma colère et de libéré de la peur,que Sikta éveillé en moi,le temps

    de l'époque de frustration fut si loin,que je décide de me rappeler les bons moments que j'ai pu

    vivre au côté de Arees,de Vernen et de Lartz

    - je me sens aussi prêt,que je l'étais jamais.

    - prêt ? déjà s'étonne Lartz

    Arees m'invite à activé mon pouvoir de lumière,en stade 3,celui-ci contrôlera l'apport de matière,

    tout se passait bien,mais sans prévenir,le pouvoir au bout de dix minutes,se retournera contre le verre de la structure,

    qui se détruira,très rapidement,la lumière revient plus en plus partout,en ricochant et m'atteignent,Arees invoque un bouclier

    je finis par perdre connaissance

    - les amis ! stoppez les trucs ! il est en surcharge !

    - j'y vais !

    Aldrews Aurlens le fera aussitôt,

    - en surcharge ? s'étonne Vernen,qu'es-cela veut dire ?
    -le risque d'explosion du pouvoir est augmenté à 90% plus élevé,en surcharge

    - bon sang,mais que faisons-nous ?

    - SORTEZ-TOUS D'ICI !

    - ha !  non,pas encore ! mon laboratoire à déjà étais détruit trois fois par Aurtan ! se plaint le scientifique

    - j'ai une idée se rappele Arees,en invoquant un surplus de matière,suivis de l'apparition subite de la formation

    d'une sphère,

    les scientifiques durent fuir,rejoindre Vernen et Lartz,  suivis d'une sphère qui devenait de plus grosse,la lumière

    va jusqu'à provoqué la brillance général,du corps du double de Arees.

    - tiens bon ! je suis là !

    - je n'y arrive pas !   fais quelque chose !

    - restez ici,dans le bouclier,je vais l'augmenter !

    - bouclier ? mais il ne résistera !

    - au contraire,il va résisté !

    Arees active un second mécanisme prévu,en cas de surcharge avancé,pour ma part,je sentis mon

    corps de plus rayonnant,j'en viens à perdre connaissance,en l'espace de quelques troisièmes de secondes,

    une explosion de lumière fut aperçu à trois reprises,Aldrews Aurlens

     - MON LABORATOIRE ! NON !

    - il est explose vraiment le bâtiment ! s'affole Lartz

    - c'est l'anti-matière surchargé,la responsable des explosions subites explique Vernen

    - j'aurais dû m'en doutais,Aurtan à étais crée comme une arme ajoute le compagnon du scientifique

    -plus précisément,ce type est une véritable bombe à retardement ! confirme un homme armée d'un fusil

    - une bombe à retardement ? une bombe oui,mais à impulsion se moque Lartz,

    on vit alors,un bouclier étrangement puissant,entouré le laboratoire ! puis repoussé l'attaque indirecte

    de lumière,qui surgiront là où elles s'échapperont,un éclair de lumière jaillira,quand on vit alors dans le ciel,la formation

    d'étoiles !

    - j'y crois même pas !

    - des étoiles qui naissent !

    - depuis quand,ils savent faire ça ? s'étonne Vernen

    quand une partie de la Terre se détache de la planète,formant un anneau de roches, les scientifiques purent

    voir cela,de leur propre yeux,via leurs ordinateurs, avec l'assemblage,des rochers en une nouvelle planète.

     

    ce fut bien une nouvelle planète qui fut crée,le pouvoir de la vie,terraformera le monde nouveau,

    en nouvelle planète vivante.

    possédant une atmosphère,de l'ozone qui la protège des UV, enfin de l'océan

    à l'état liquide était présent,suivis d'une abondance,flore et faune.

    une seconde et dernière explosion, le lien maléfique entre moi,et Sikta,se brisera,l 'esprit démoniaque

    se ressentis plus faible que jamais,mais fut alors envoyé dans les limbes,par les bons dieux.

    Vernen et Lartz virent Arees parfaitement vivant et en bonne état.

    - es-ce que ça va ?

    - il dort,confirme celui-ci

    - il ronfle en plus ! proféra Lartz

    -il a réussi au moins ?

    - Oui,avec succès,le lien maléfique est rompus.confirme Arees

    - comment as-t-il fait "pour ne pas mourir" ?

    - je l'ai protéger,atteste Arees

    lorsque je me réveille,je reconnais le canapé de couleur beige ,là je vis

    une table qui avait était modifié,un plateau avec une cruche de thé,là je reconnais

    Vernen venir avec les mugs,puis les pose

    - veut-tu du thé ? 

    - Oui,avec du sucre

    - Aurtan adore le sucre brun

    - on dit le sucre roux !

    - oui,mais il est brun ce sucre !

    Lartz ricane en affirmant

    - on ne juge pas un sucre sur sa couleur !

    - non,Aurtan à raison,c'est un des meilleurs sucres qui existe atteste Vernen

     

    Arkkan me vit prendre un beignet,je tombe sur un "au chocolat",au moment de la manger

    -j'adore ! il y a du chocolat dedans !

    - de la pâte à tartiner,avoue Arees,servez-vous

    Lartz se mit à sourire en voyant Vernen

    - que au chocolat ?

     -Oui,le chocolat est parfait,pour contre les mauvais souvenirs

    - contre la dépression tu veux dire j'espère.


    votre commentaire
  • "Nom: Ce que je voulais,c'est de vivre librement"
    chanteur: Aurtan et Arees.

    Vernen et Lartz discutèrent avec les humains des trois corps
    de métier, Arees observe le soleil évacué le brouillard invoqué par Sikta
    - au nom de l'année,et de la vie, un grand désir m'a souvent dominé,mais
    j'ai souvens être face à un obstacle ! (Aurtan)
    -quand un mur s'est dressé entre nous,le désir d'appelé à l'aide pour me sortir
    de là où on m'avez condamné,à finir au coeur des limbes,(Arees)
    - j'étais pris au piège,de ceux qui fut des ennemis à jamais,si j'ai si souvent
    connu ce que cela signifie,le manque de ce qu'on appelle la liberté (Aurtan)
    - je l'ai ressentis,lorsque je suis tombé,dans l'horreur,l'enfer à fait de moi,un monstre,un tueur sans âme,ni remord ! (Arees)
    - j'ai si désiré qu'on comprenait enfin, ce que je voulais ! c'est de vivre librement !

    Refrain:
    - ce que je désirais,était de vivre comme vous !
    - sans chaîne et sans enferment, vivre en liberté au coeur de la grande
    jungle,qu'est la ville
    - ce que je voulais ! c'était de vivre ! librement ! x 2
    - sans avoir à obéir ! au plus mauvais possible !
    -ce que je préférais ! c'était être considéré comme une personne !
    - juste un humain ! x 2
    - vivre ! en étant libre ! seulement je l'ai enfin eu !

    - ce que j'aimé chez toi,fus ce que les autres,ne virent pas !en toi
    -tu m'as sauvé,à jamais,je serais avec toi !
    - tu n'es plus obligé à faire,ce que tu faisais autrefois,tu as maintenant,l'avantage
    d'être reconnu,mais pas les zombies.

    les morts-vivants écoutèrent intrigués
    - j'ai souvens si connu, la chaîne,et l'enferment
    - moi juste un peu (Arees)
    - j'ai souvens souffert,tant de peine et de souffrance me hante, j'aimerais
    tellement,que la douleur s'en aille (Aurtan)
    - qu'en suis loin de toi, je commence à souffrir,du manque de ta présence,si agréable,que cela plaise où non,nous serons amis pour la vie. (Arees)
    -ne t'en va pas ! restez au prêt de moi,je ferais ce que je peux,pour être
    aimé !

    Refrain:
    -ce que je désirais !, c'est enfin réalisé !
    - grâce à l'amitié et à l'amour qui nous unis,rendent cela possible.
    - ce que je voulais ! c'était de vivre librement !
    - vivre ! en liberté, sans chaîne,ni enferment !
    - ce que je voulais,c'est d'être considéré comme vous,et avoir moi,aussi mes droits.
    - juste un humain
    -ce que je voulais,c'est en sortir vivant ! et j'ai appris à savoir aimer !
    - tu aime tout le monde,tu aime la nourriture,tout autant
    - c'est vrai ! (ajout de Vernen et Lartz)

    -Ce que je voulais ! s'est de vivre librement !
    - sans se faire contrôlé,ni cassé par qui que ce soit d'autres !
    - nous sommes pas un objet,ni rien, seulement ce que nous sommes,et nous
    en sommes fier, d'être nous même !
    - apprends aussi à accepté les uns et les autres
    -gagner la confiance,et réussir ! l'impossible !
    - survivre ! en combattant les Forces du Mal ! et à les vaincre
    - je n'ai jamais voulu,devenir une arme,mais,on fait en sorte,que j'en suis
    une.
    - une arme pas comme les autres !
    - qui les autres sont terriblement ennuyant et lassant !

    les corps de métiers éclatèrent de rire,car Vernen et Lartz joué
    sur les mots pour faire rire
    - ce que je voulais le plus,c'était de vivre ! librement !
    - et cela s'est confirmé ! réalisé !
    - mes rêves sont devenu ma réalité,et la vie que j'ai aujourd'hui
    - nous sommes à nous d'eux, des héros avant tout
    - on est deux héros !
    - disons quatre héros ! n'oublions pas les autres.
    Vernen et Lartz s'inclinent
    - c'est naturel ça
    - de quoi donc
    - d'oublié !.

    Lartz éclate de rire entrainant Vernen,dans un faux rire
    - cessez de rire,vous me donnez envie ! ajoute Arees.
    j'en profite
    - jusqu'à ce jour à jamais,je suis enfin humain et vis libre ici
    en cette ville
    - être vivant,et respecté comme personne, apporte beaucoup ! à nous d'eux
    - ce que je voulais ! c'était de vivre ! librement !
    - en liberté ! sans avoir à recevoir d'ordres de quelqu'un de mauvais !
    - sans mur,ni frontière visible,la liberté ne s'achète pas ! on l'a saisie !
    - où on la rate par mégarde !
    -ho non ! pas ça ! (cris de Vernen et de Lartz)

    Arees regarde ses deux amis
    - qu'es-qui vous prends d'un coup ?
    - je crois,qu'on a étais infecté
    - infecté par à apport à quoi ?
    - par le virus aurtanienne !
    - n'importe quoi ! proféra Arkkan
    - bien au contraire,admet Arkias.

    - ce que je désiré,c'est enfin ! devenu nos réalités !
    de nos rêves sont à jamais rendu nos vies mieux et meilleur
    -nous sommes enfin libéré de ce désir !
    fin de la chanson
    - tu chante encore mieux qu'avant (avoue Arees)
    -toujours aussi pacifique,je t'aime pour ta bienveillance
    - de même pour moi
    - ho c'est mignon ! il ne manquerait plus,qu'il s'embrasse,ajoute Lartz
    - non,sûrement,ils ne sont pas...gay ! répondit Vernen gêné
    - non,pas sur la bouche,mais sur la joue,évidement, atteste Lartz
    - c'est mieux ainsi.

     

     


    votre commentaire
  • (vous incarnez Aurtan,dans cette épisode)

    pour moi,il est important de savoir ce qu'on ressent,les émotions trahissent notre humeur,parfois

    on dis qu'on se lève du mauvais pied,je dirais plutôt,de mauvaise humeur,Vernen et Lartz

    organise un entrainement du super-cris, Arees ressentait la sensation du vent

    - tu peux tenté aussi ? propose Vernen

    - vas-y invite Lartz

    je décide de le faire,j'en viens à me concentré,puis j'entendis Arees affirme

    - contrôle ta colère,et libère toi,de la peur,qui t'a envahi.

    j'en viens à émettre,le super-cris, Vernen,Lartz et Arees virent avec étonnement,les arbres perdre

    leurs feuillages,trois s'écroulent violemment à terre

    - bon sang quel puissance !  réagit Lartz

    - c'est abusé,personne ne peut battre Aurtan.

    j'en viens en être fier,en entendant cela,quand ma partie Ombre en moi,murmura "elle est là"

    "Sikta".

    j'en viens à faire un tour en ville,profitant de la paix,et d'un temps de tranquillité,en marchant,je vis alors

    un homme d'anti-matière, à travers une sorte de brume

    - Attaque-le !  Tarek, réveillez l'Obscurité en lui !

    - d'accord.

    - Tue-le ! où il te tuera !

    - j'y vais

    - MAINTENANT !

    j'étais occupé à observé un facade en marbre d'un palais,jusqu'à que je vis l'homme d'anti-matière

    que j'ai vu il y a 10 secondes,me bondir dessus,puis attaqué,j'en viens aussitôt à me défendre

    les résidents d'Avalan effaré assisté au combat lui même, j'en viens à m'en défendre,et à plaquer

    à terre mon ennemi

    - Je vais te tuer ! 

    - il est sous influence ! ça se voit à ses yeux !

    l'homme en vient à me mordre,j'en viens à crié de douleur,l'homme contre attaque, le combat

    se poursuivant dans une duel de poing,et de pieds, jusqu'à sans prévenir,des loups inconnus débarquent

    et aboyèrent après l'intru,qui se fige de terreur.

    Arees reprendra forme normal

    - changer d'apparence,je l'ai enfin obtenu.

    Vernen et Lartz sont revenu à leur tour à leurs apparences de zombies ordinaire

    - certes,mais un temps impartie,lui,c'est ilimité.

    - NON ! par pitié ! ne me tué pas !  supplia l'homme d'anti-matière.

    Arees approche de ce dernier

    - non,je ne te tuerais pas, Aurtan t'a vaincu.

    - il s'appelle Arme ? quel drôle de nom

    - Arme ? s'écris Arkkan, au lumières oui

    -par pitié,je déteste qu'on appelle ainsi

    -c'est la signification de ton prénom,mais je suis désolé pour toi,sur ce côté là

    - je le sais,vous n'y êtes pour rien,moi non plus d'ailleurs.

     

    Vernen approche de l'homme d'anti-matière paniqué,tremblant de peur

    - Arees viens voir ça !

    - je viens ,patiente un peu !

    celui-ci vient approcher

    - quel est ton nom ?

    - Tarek, je me nomme.

    - en effet,cet homme d'anti-matière à était victime de maltraitance avéré

     -ce n'est pas moi ! c'est elle ! elle m'en veut,ne pas avoir tué Arees.

     

    Lartz se joint à nous

    - que se passe-t-il,qui t'en voudrait,ce n'est pas nous ?

    - c'est qui elle ?

    -pas vous,c'est ma mère...

    - Sikta ! ho non ! cette Ombre est insupportable !  proféra Vernen,elle a failli réussir à me possédé !

    -au final,ce fut des Corrompus,qui ont réussi là

    -si l'on peut dire Oui,mais j'en ai assez de combattre,contre le mal,et ses vilains

    - on est tous à bout,on doit reprendre des forces,on est pas encore en état de combattre

    - et si Sikta,profiter de votre faiblesse,pour s'en prendre,à l'un de vous.

    - avec la foi,un démon ne peut rien faire.admets Arees, mais cela dit,si tu la vois,surveille cette Sikta

     

    Je décide de me rendre compte,ils ont raison ,Tarek,affiché une expression d'horreur

    - pitié,épargne moi !

    - non,je ne peux pas te tué,pourquoi,je tuerais un des nôtres...  je me sens bizarre.

    - Aurtan ! c'est Sikta ! elle est rentré en toi !

    en effet, l'Ombre fut surpris se rué sur moi,en entrant en moi.

    - Partez d'ici !  elle va vous vouloir vous faire du mal !

    une étrange transformation,se forme,mes yeux devient blancs opaque,mêlé de rouge,génére des yeux

    rose, mes ongles apparaissent en pointus,et évoquant celle des démons,en apparence,"une sorte de griffes"

    un nuée d'Ombre se forme,j'en viens à affronté Sikta,mais je n'ai pas réussi à empêché la transformation

    Tarek devient hostile,et se mets à attaquer Vernen, Lartz l'assomme aussitôt,

    - SAUVEZ-VOUS ! 

    - Quoi ?

    - courir ! on doit ne pas resté !

    - Aurtan ! tiens bon ! résiste le plus possible !

    Sikta réussira à volé mon contrôle,et mon corps, "les yeux roses devient rouges", j'en viens à invoqué un pouvoir

    de lumière,puis déclancher une attaque contre Arees,qui invoque un bouclier pour se protéger

     

    en pleine duel de pouvoirs de plasma de lumière, ce fut là où Arais vient aidé Arees,esquivant

    - météorites,coup de poing, de pied,voir esquive l'attaque,des bras de démons,qui m'entouré,Sikta

    renforce et multiplie les attaques,  Vernen et Lartz viennent armé à nous combattre,cela fus imprévu

    de surprendre des militaires dans le combat

    - NON !

    -TIREZ LUI DESSUS !

    -  3,2,1  FEU !

    - LAISSEZ-NOUS FAIRE !

    Sikta s'écris "des soldats ! HAHAHA !"

    les bras de démons démembre vivants,les pauvres soldats,l'un d'eux attrape un soldat,dans la main,le second

    bras s'enroule autour du soldat,et pénétre dans le corps,en formant un trou ignoble à la poitrine,j'en viens à invoqué

    des tempêtes,et un brouillard des Ombres, avec effet "malédiction"

    l'effet affaiblis considérablement les combattants,me permettant d'en vaincre plus,jusqu'à

    que Arees intervient,utilisant une épée,de matière,il envoie l'arme dans ma direction,l'épée explose,Sikta

    hurle de colère

    - il est en rage ! 

    - distrait Aurtan,je vais dégagé Sikta !

    - et si on l'assomé?
    - bonne idée,mais ne le tuez pas !  c'est sa mère,qui le contrôle

    - comment ça ? c'est sa mère ?

     -Sikta,est une Ombre,c'est un démon le plus dangereux !

    - Avouez-le,que vous avez peur

    - même pas peur,Sikta,si j'ai peur,c'est de perdre Aurtan,mais pas de toi !

    - ainsi,tu ne me crains pas ! Ombres ! à l'assaut !

    Arees attire les Ombres sur lui,un pouvoir détruira les entités démoniaque, là je réussi à reprendre mes esprits

    et à affronter Sikta

    la transformation se désactive aussitôt

    le groupe surpris,me vit vomir, Sikta sortira du vomissement,mais l'attaque de lumière fut pas empêché

    Arees se prends l'attaque en plein fouet,j'en viens par colère,en attaquant Sikta,elle fut ma mère,mais elle

    aucun droit" de me contrôler ainsi !".

    Vernen et Lartz se rendront au prêt de Arees,étourdis par le choc,il a survécu à la seule attaque en mesure

    de détruire,

    - comment ai-je fais ?

    - il est vivant !

    Vernen rejoint et enlace Arees, suivis de Lartz

    -doucement ! vous m’étranglais là !

    - pardon,on est content,par contre lui ! s'énerve Vernen

    - je te l'ai dis ! ce n'est pas moi ! c'est Sikta !

    - nous t'avons vu,nous attaquer !

     

    les militaires s'y ajoutent

    - je confirme,car nous avons tout vu.

    - Aurtan,aller détruire Arees ! proféra le Commandant, j'exige une peine exemplaire !

    - Justice pour Arees !

    -vous n'avez rien compris,de toute façon,j'aurais dû m'en douter,que vous ne croirais pas au Ombres,Si

    Aurtan part,moi aussi !  plus jamais,vous me reverez !

    - Arees ! tu dois l'accepter,j'insiste avoue Arais.

    Sikta prends forme humaine,et attaque aussitôt les militaires, j'en viens à la détruire en lumière

    - NON !  NE SUPPRIME PAS !

    - Je te déteste Sikta ! et non,je ne tiens pas à toi !

    - Aurtan ! sois maudit pour l'éternité !

    - rien à foudre de ça,car je le suis déjà !

    Sikta vient de s'éteindre une bonne foi pour toute.

    - c'était quoi ce truc nuageux,qui vient de disparaître ?

    - que c'est ? et qu'es-que c'était ce truc là ?

    -on appelle ça une Ombre,c'est un démon ancien d'Avalan

    - je pensais,que c'était une légende,votre histoire

    - sûrement pas à Avalan,c'est une histoire vrai

     

    les militaires se retournent vers moi

    - que faisons-nous pour lui ?

    - laisse-le se remettre,il a étais possédé par cet Ombre,elle se nomme Sikta.

    - Sikta ? s'étonne un autre militaire,je pensais,que c'était un mensonge

    - pourquoi,je mentirais,elle m'a attaqué,car je la crains

    - où veut-tu en venir ?

    - je n'ai jamais voulu,vous faire du mal,mais elle n'a rien voulu entendre,elle s'est écouté elle-même,sans

    rien de me demandé mon avis, être habité,je veux bien,mais pas part Sikta.

    Vernen admets

    - Sikta m'a déjà fais ce coup là,

    - au final,on a pas besoin de t'a assommer

     

    j'en viens à tomber à terre, à l'horreur de Arees,je vis mon énergie me fuir

    - laisse la nature l'effacé, Aurtan n'aurait jamais dû existé.

    Arees s'énerve,et gifle Lartz d'un coup de poing

    - c'est Sikta,qui voulait me tué,pas lui,cela dit,Sikta aime aussi cassé des amitiés,afin d'isolé la victime.

    - Aurtan à tuer des résidents tout même ! remarque Vernen

    - es-ce juste,que lui serait corriger,pour un crime provoqué par une possession,le jour

    où nous avions tuer des résidents,sous l'effet du cristal d'âme malveillant,nous aussi on le mériterais

    - pourtant vous nous avez sauvé,avoue un des militaires

    - sans faire exprès en tout cas.

    - je comprends mieux,serait injuste.

    - enfermé Aurtan,n'est pas une bonne idée,car il a une manie de fuir !

     - je vois,spécialiste des évasions.

     

    l'Armée d'Avalan repartira,après avoir perdu 5 personnes,Arees vient vers moi

    - je serais toujours pour toi,tant que je serais là

    Tarek affirme

    - pardonne -moi,elle m'a forcé,cette...chose nuageux sombre

    -c'est Sikta,la mère de Aurtan.

    Arees me vit perdre connaissance, celui-ci affirme

    - il est en train de disparaître !

    - Quoi ?

    - va cherché de l'arkötia ! immédiatement !

    - j'y vais !

    Arkias prendra ce fameux minerais puis le ramènera en ville,en venant, il dépose

    l'arkötia au prêt de moi,grâce à ça,ma destruction cesse nette.

    l'Armée d'Avalan,la Police,et la Gendarmerie, furent choqué de me voir en train de disparaître

    devenir transparant

    - tout va bien,fis Arees, repose-toi.

    - j'ai faim,aussi soif.

    Arkkan vit Vernen pour se faire pardonner

    - voilà à boire,et à manger

    - merci,à toi aussi.

    - où avais-je la tête ? 

    - Sikta à réussi à te troublé

    -peut-être bien,que oui.

    Lartz affirme

    -et si on faisait apparaître,des minerais partout ?
    -laisse-le récupérez,et nous verrons après.

    -faire apparaître des minerais ?  s'étonne le Commandant.

    - lequel désirez-vous ?
    - le fer,répondit les militaires

    - aussi de l'Or !

    - de l'ambre ! ajoute un résident

    - des diamants !

    - oulà doucement ! un par un s'écria Vernen.

    - des rubis ! à foison

    -pourquoi,un diamant d'une couleur,pourquoi pas bicolore

    - voir un diamant arc-en-ciel !

    Arees se mit à sourire,en écoutant,les idées de tout le monde,y compris ceux d'enfants

    je termine de manger et de boire,tout se stabilise, Arees à invoqué de la matière,pour m'aider

    ainsi tout devient normal,et au calme,mon énergie revient à 100 %,mes yeux sombres,redevient

    gris-bleu.

    - Sikta à failli tuer Aurtan,c'est un comble.

     -non,j'ai failli explosé,ça n'a rien avoir.

    - explosé ? comme une ...arme ?
    - Oui,atteste Vernen.

    - justement,j'en suis.

     

    - non ,Aurtan,tu n'es pas une arme,tu es une personne

    - en effet,mais les ennemis ont crée Aurtan comme une arme,on enquête là dessus

    - vous m'informez,si vous en des découvertes ?

    - c'est promis,admit Arees,si j'oublie,on me le rappelera

    - en effet,atteste le duo de choc,Vernen et Lartz, "nous on oubliera pas".

    - remets toi bien sur pied,Arees. avoue le leader des gendarmes

     

    l'événement à permis,de provoqué une rencontre,entre trois corps de métier,Arees retrouve les cadavres,et va jusqu'à

    régénéré les trois cadavres à 100%, les humains assistent à cela,Arees active un pouvoir

    de céleste,de résurrection,les corps reviennent à la vie.

    les militaires reviennent vivant

    - je vous ramené à la vie,profitez en.

    les trois humains se rendit compte,que leurs corps furent régénéré entièrement

    - on est humain ?

    - Oui,sauf,si vous voulez devenir un zombie,voyez avec moi ça.


    votre commentaire
  • Qu'importe qu'on peut pensé, mais Vernen surprendra Aurtan,dans la serre,en train de récolté

    un étrange fruit,puis le faire cuir.

    - mais qu'es-qui fait ?

    - c'est un fruit à faire cuir confirme Lartz,Arees à réussi à obtenir ce fruit mystérieux,en croisant deux fruits

    de la lune Aurtan,avec un fruit commun d'ici

    - pourquoi, cela à une forme si bizarre ? ose Vernen.

    lorsqu'ils approcheront, Aurtan n'était pas seul,Arkkan et Arkias à ses côtés,y compris Arkeÿ.

    - Arees m'a appris que les fruits sont mûr,dès qu'ils ont cette couleur

    - orange ,? s'étonne Lartz

    - exactement,après tu dégage la peau,tu fais cuire,la chair devient fondante

    - et sucrée confirme Arees.

    on a bien la confirmation, de sa présence, Arees, fut aperçu,au pied

    d'étranges fleurs blanches,celui-ci avec ses doigts,effectue un mouvement précis

    - quel sont ces belles fleurs ,des orchidées,estime Vernen

    - c'est une culture de vanille,oui,la fleur de vanille est une ochidée

    - minute,ça coûte pas cher ça ?

    -si tu fais vieillir les gousses de vanilles,oui,elles finissent par être très chers.

    - là,je m'en souvenais,mais pourquoi,tu touche les fleurs ?

    - pour la pollination confirme Lartz, ici on a pas l'abeille mexicaine,le problème,est que ces maudites

    fleurs,ne durent que deux jours.

    - terrible,comme plante.

    - tu trouve que c'est le cas ?

    Arees fera visiter une autre culture de plantes

    - j'ai mis en place,un drone reproduisant la pollinisation des abeilles du Mexique,celui-ci vient à montrer

    - tu connais ces plantes,il me semble ?

    - des cactus raquettes ! s'écria Lartz

    -ça pique,un cactus,non ? remarque Vernen.

    - Oui,si tu touche au mauvais endroit.

    Arees récupéré un étrange fruit du cactus,puis dégagera les épines sur le fruit,il vient

    à ouvrir le fruit

    - c'est rouge sang,la couleur admet Arkeÿ

    - on appelle ça des figues de barbarie confirme Vernen

    - je vous invite à y goûté.

    Arkeÿ,y goûte,en affirmant

    - c'est bizarrement,un goût d'eau

    - il y masse graine là dedans.

    - ce sont d'excellent duritique ,ça aide le transit intestinal

    - merci,je sais ce que cela signifie,confirme Vernen

    - toi oui,mais pas lui.

    Arkeÿ demande

    - c'est quoi le fruit,que prépare Aurtan ?

    Arees les accompagnera

    - Aldrews Aurlens étudie ces plantes hybrides, Aurtan raffole de ce fruit à faire cuire.

    en effet,Aurtan vient de finir faire cuire,puis vient à partager avec tout le monde.

    Vernen en consomme avec Lartz

    - ça m'évoque la banane et la fraise bien mûr

    - avec un peu de cannelle dedans

    - justement,il y a une ressemblance,sauf que ce fruit,ressemble à une spirale.

    - c'est juste avoue Arkkan

    - d'où le nom,que j'ai donné au fruit,

    Arkias affirme

    - es-ce que d'autres fruits pourrait s'associé à ce nouveau légume ?

    - je pense que oui

    Arees rejoint un espace à côté,tout le monde eut un sursaut, des fruits ronds,

    de taille moyennes,étaient de couleur dorée

    - bon sang,qu'un voleur ne vois jamais ça ! s'écria Vernen

    - pas sûr,qu'un fruit dorée est de la valeur admet Lartz,sauf pour tous

    ceux qui le connaissent.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires